Eglise Sainte-Julitte

Retour

26.03.21

5 janvier 2021

Ce colossal chantier de restauration, terminé en 2020, a duré près de 3 ans, après un diagnostic complet de l’édifice en janvier 2018.
Il a été rendu possible grâce aux subventions départementale et régionale, à la souscription publique de la Fondation du Patrimoine et aux finances communales.
Il concerne toute la restauration extérieure du bâtiment, ainsi que les chapelles nord de l’intérieur.

    

    

             


 

Situation

L’église Saint-Cyr/Sainte Julitte a été construite dès le 14ème siècle au sein de l’enceinte couronnant la colline castrale. Elle a connu plusieurs extensions aux 15ème, 16ème, 17ème, 18ème et 19ème siècles. Le tremblement de terre de 1909 a ensuite causé d’importants dégâts aux bâtiments auxquels l’édifice était adossé. Durant la dernière guerre mondiale, l’armée d’occupation a nettoyé le site dévasté en récupérant les pierres pour des constructions dans la plaine. 

 

Objectifs

Restauration de l’édifice présentant de gros désordres structurels impactant la sécurité des pratiquants

 

Enjeux

Patrimoniaux, cultuels

 

Chronologie

2015 (5 septembre) : fermeture de l’édifice au public pour dangerosité

2017 mars : adhésion à la Fondation du Patrimoine et lancement souscription publique

2017 mars (16) : soirée de lancement de la souscription auprès des entreprises et commerces lançonnais

2018 janvier : diagnostic complet de l’état de l’église

2018 août : finalisation du cahier des charges

2018 (15 octobre) : réunion publique de présentation des travaux

2019 mars - démarrage de la phase 1 : dépose des anciennes couverture et charpente ; renforcement de la structure ; déconstruction des gouttereaux nord

2019 juin : nouvelle charpente reposant sur un chaînage de couronnement de tête ; déconstruction des arcs-boutants nord ;  renforcements par tirants d’ancrages ; dépose des contreforts

2020 février : phase 1 terminée, fin des travaux de structure et de couverture

Démarrage de la phase 2 : rénovation du clocher, du beffroi, des  façades sud et est ; révision du campanile et des toitures ; enduit des façades de la nef et du cœur

2020 mai : clocher terminé

2020 juillet : fin du chantier

 

Partenaires financiers

 55%         25%

   15%                  5%

et les Grands domaines, entreprises, commerçants, associations, particuliers

 

Entreprises

UBC Ingenierie : diagnostic complet

Brunel architecte : reconstitution du volet historique (avec la collaboration des Amis du Vieux Lançon)

Gillet architecte : Bâtiments de France

SPE : échafaudage

Bourgeois : charpente, couverture

Sele : gros œuvre (maçonnerie, taille de pierres

Atelier sud France : menuiserie

Imbert : vitraux

Garcia : ferronnerie

Drac : direction régionale des affaires culturelles (conservation du patrimoine)

 

 

Son histoire

14ème siècle : existence d'une première chapelle à l'extérieur des remparts (elle restait ouverte pour offrir un abri aux gens de passage)

16ème siècle : construction de l'église à l'intérieur du 3ème rempart, pour apporter sécurité aux paroissiens

17ème siècle : agrandissement par la construction de la nef aux voûtes ogivales, d'une abside en hémicycle ; transformation de l'ancienne nef et percement d'arcades pour liaison avec la nouvelle nef

18ème siècle : embellissement, repavage du sol en pierre de Narbonne et mise en place du maître-autel ; allongement de la nef ; réalisation du portail avec escalier, de la tour beffroi avec campanile en fer forgé (cloche datée de 1643)

19ème siècle : création de vitraux sur la façade ouest - Un vitrail frappé aux armes de Léon XIII, pape de 1878 à 1903, orne la façade.

1909 : fissures dans le clocher suite au tremblement de terre (église fermée au public)

1939 : église à nouveau fermée au public suite aux bombardements et à son insalubrité

1949 : réouverture après les travaux de consolidation

1986 : travaux à l'intérieur de la 5ème chapelle nord ; réalisation de vitraux ; couverture refaite

2010 : effondrement et reconstruction de la 5ème chapelle sud

2015 : reprendre la chronologie des travaux de restauration ci-dessus