Centre Communal d'Action Sociale

Actions et fonctions du CCAS

Les CCAS ont été créés par le décret-loi n° 53-1186 du 29 novembre 1953, complété par les décrets n° 54-661 du 11 juin 1954 et 55-191 du 2 février 1955.

Le fonctionnement et les missions du CCAS sont régis par deux textes essentiels : le code de l’Action Sociale et des Familles – art. L.123-5 à L.123-9 et le décret du 6 mai 1995 codifié en 2004 aux articles R. 123 et suivants du CASF.

Le CCAS est un établissement public administratif et dispose de la personnalité morale de droit public distinct de la commune, lui conférant l’autonomie juridique et administrative, à savoir :

  • un budget propre,
  • la capacité d’être employeur,
  • la capacité d’avoir un patrimoine mobilier et  immobilier,
  • la capacité de souscrire ses propres engagements (conventions de partenariat, marchés publics…).


Ainsi, l’encadrement général des agents du CCAS est réalisé par le Directeur et le Président du CCAS en est le supérieur hiérarchique. 

Conseil d'Administration du CCAS

MEMBRES ELUS

 JACQZ Ange-Marie : conseillère municipale Vice-Présidente

HEYRAUD Patricia : conseillère municipale

TANCREDI Paula : conseillère municipale

SANNA Isabelle : conseillère municipale

NIGRI Marie : conseillère municipale

TORRES Angélique : conseillère municipale

BARTLAKOWSKI Sandra : conseillère municipale

FOURNIER WITHEF Carole : conseillère municipale

 

MEMBRES NOMMES

 ARMAND Charly : au titre de personnes participant à des actions de prévention d’animation et de développement social dans la Commune

ARMAND Patricia : représentante association de personnes âgées et retraitées

FERRANDEZ Francis : représentant association de personnes handicapées

HADJI Vérane : au titre de personnes participant à des actions de prévention d’animation et de développement social dans la Commune

MATILDE Marie-France : représentante des associations familiales sur proposition de l’UDAF

MILLE Cécile : au titre de personnes participant à des actions de prévention d’animation et de développement social dans la Commune

PONS Nathalie : représentante association œuvrant dans le domaine de l’insertion et de la lutte contre les exclusions

VERDOIRE Marie-Eveline : au titre de personnes participant à des actions de prévention d’animation et de développement social dans la Commune

Le CCAS de Lançon-Provence

La composition du CCAS:

  • La Directrice en charge de la gestion administrative, juridique et financière du CCAS 
  • Deux Conseillères en Economie Sociale et Familiale : en charge de l’accompagnement social global des administrés sans enfant mineur à charge, et référentes pour les bénéficiaires RSA, ainsi que de l'enregistrement et du suivi des demandes de logement locatif social sur la commune, l'accompagnement social des personnes domiciliées au CCAS
  • Un agent d'accueil en charge de l'accueil du public lançonnais, de la constitution des dossiers d'aide sociale légale et de droit commun


Les travailleurs sociaux (spécialité: Conseillères en Economie Sociale et Familiale) sont soumis aux règles du respect du secret professionnel de par leurs fonctions et leurs missions et les lois auxquelles elles font référence. Il en va de même du personnel, quel que soit son statut, qui accède à des informations nominatives à caractère sanitaire et social détenues par les services des affaires sanitaires et sociales (art. L.133-4 du CASF) et, plus généralement, pour tous les professionnels qui participent aux missions spécifiques du secteur social.


Les travailleurs sociaux du CCAS interviennent dans le cadre de l’accompagnement social des personnes en difficulté, la CESF possède des compétences techniques et pratiques diversifiées dans différents domaines comme l'habitat, le logement, la santé, la vie sociale et culturelle, l’emploi et la formation professionnelle, la réglementation légale…

Ces activités la conduisent à collaborer avec de nombreux partenaires comme des associations, des entreprises, d'autres travailleurs sociaux du secteur pour répondre à la demande du public lançonnais. En effet, la répartition des publics est faite avec les services sociaux du Conseil Départemental, où la Maison Départementale de la Solidarité a la charge du suivi social des ménages avec enfants à charge.

La CESF se déplace à domicile lorsque le résident a été dans l’impossibilité de se rendre au CCAS ou reçoit le public dans le cadre de ses permanences.