Lutte contre la pauvreté et l'exclusion

C’est le travailleur social référent du demandeur qui rédige et prépare le dossier de demande d’aide financière, en y incluant l'ensemble des pièces justificatives obligatoires, et l'adresse à la Directrice du CCAS qui le présente aux membres de la Commission Permanente.

Il faut distinguer les secours « accordés généralement dans le cadre de l’urgence à des personnes momentanément privées de ressources afin de faire face aux besoins élémentaires du quotidien » notamment dans l’attente d’ouverture ou de rétablissement de droits aux prestations légales, qui prennent la forme de bons alimentaires et les aides « accordées généralement, hors impératif absolu d’urgence, pour permettre à des personnes ou à des familles en précarité, confrontées, à des difficultés majeures ponctuelles, de faire face ».

Elles prennent alors la forme de bons alimentaires, bons d’essence, règlement direct des créanciers, prise en charge de frais de scolarité, avec, le plus souvent, des conseils budgétaires et/ou des orientations vers des organismes ou associations en rapport avec l’accompagnement social et budgétaire.

Que ce soit pour les secours comme pour les aides, le montant maximum par ménage et par an a été augmenté à 800 € (Délibération n° 15 du 9 juillet 2015).

Le prêt social remboursable sans intérêt, d’un montant maximum de 800 €, peut être attribué en même temps que les autres aides sociales.

DIFFICULTES FINANCIERES

DIFFICULTES FINANCIERES PONCTUELLES ET RETARD DANS LE PAIEMENT DU LOYER et/ou CHARGES

En cas de retard de paiement de votre loyer, vous vous exposez à la mise en œuvre d'une procédure contentieuse avec votre bailleur (social ou privé) qui peut engager à votre encontre une procédure d'expulsion.

En fonction de votre situation familiale et financière, des solutions peuvent être envisagées : négociation d'échéancier, constitution d'une demande de Fonds de Solidarité Logement (sous conditions de ressources) ...

Plusieurs professionnels peuvent vous accompagner et répondre à vos questions : travailleurs sociaux, juristes... au sein du CCAS, de la Maison Départementale de la Solidarité, de la Maison de la Justice et Droit de Salon de Provence, des associations spécialisées du Territoire (ADAMAL) …

 

Par ailleurs, pour les salariés d’une entreprise du secteur privé d’au moins 10 salariés ou d’une entreprise du secteur agricole d’au moins 50 salariés ; Action logement communique une fiche d’informations utiles pour les salariés subissant une perte de revenus et risquant de se retrouver dans une situation difficile pour payer leurs loyers, leurs charges, leurs crédits : www.actionlogement.fr ou d’appeler le 0970 800 800 de 9h00 à 17h30 du lundi au vendredi, numéro non surtaxé.

 

Le CCAS de Lançon-Provence travaille également en partenariat avec le service Solidarité d'EDF afin de trouver des solutions en cas de retard de paiement des factures.

 

 

MESURE EXCEPTIONNELLE - COVID 19 :

 

Le Président de la République a promulgué le 23 mars dernier la loi n°2020-290 , loi d’urgence pour faire face à l’épidémie

du Covid-19 :

 

La trêve hivernale a été décalée

jusqu’au 31 mai 2020 :

* la suspension des expulsions locatives

* les clients d’EDF aidés (chèque Energie, aide FSL ou autres types d’aides financières), restent protégés de limitation ou de suspension d’énergie

 

Attention ! Tous les impayés de loyer ou de factures demeurent à régler ; les expulsions comme les coupures de courant peuvent reprendre dès la fin de la trêve.